Faut-il privilégier un serveur dédié ou mutualisé ?

Le choix de votre serveur est l’étape cruciale qui précède la création de votre site web. Il permet de stocker vos données. Si vous ne disposez pas de votre propre système, vous avez la possibilité de procéder à une location. Dans ce cas, il vous faudra faire attention à bien choisir le type de serveur qui vous correspond entre ceux disponibles chez votre fournisseur (ici par exemple). Il s’agit notamment de l’hébergement dédié et celui mutualisé.

Que penser des serveurs dédiés et mutualisés ?

Le stockage de vos informations vous permettra d’y accéder plus facilement et de favoriser la croissance de votre site web. La location d’un serveur vous sert à exploiter au mieux votre plateforme. Votre fournisseur vous propose un équipement finalisé avec une bonne mémoire vive et un processeur intéressant.

Cela peut vous intéresser : Les différentes méthodes de hacking : Comprenez les techniques utilisées par les hackers

En optant pour un serveur mutualisé, vous acceptez de le partager avec d’autres personnes. L’espace ne vous appartient donc pas de manière exclusive. En revanche, avec un serveur dédié, toutes les ressources dont il dispose vous sont destinées. En d’autres termes, dans le premier cas, ce type d’hébergement abrite les logiciels d’autres utilisateurs en plus du vôtre. Par contre, dans le second cas, vos projets passent exclusivement par ce serveur.

Quelles sont les différences enregistrées entre les serveurs mutualisés et dédiés ?

Les deux serveurs sont contrôlés à distance par votre fournisseur, ce qui ne vous permet pas de savoir si vous le partagez ou pas. Cependant, en faisant attention aux caractéristiques individuelles, vous vous rendez vite compte de leur différence.

Sujet a lire : Devenir freelance informatique : les clés pour réussir dans ce secteur en pleine croissance

Les différents projets hébergés

Dans le cas du serveur mutualisé, vous n’avez pas le pouvoir de décision sur le nombre d’utilisateurs pouvant se servir de ce dernier.

Vous n’avez pas non plus d’informations sur les projets exploités par vos voisins. Par contre, en ce qui concerne le serveur dédié, vous êtes le seul à en faire usage, vous pouvez donc savoir quelles informations y sont stockées.

La sécurité de vos informations

Quel que soit le type d’hébergement que vous choisissez, il est impératif de disposer de logiciels de protection contre les vols, les piratages, les infections de malwares, etc. Lorsqu’il est question des hébergements dédiés, il vous revient de procéder à l’installation, la configuration et la surveillance des solutions sécuritaires. Vous avez donc des droits de racines.

Cela vous permet également de procéder à la modification du dispositif d’exploitation et des paramètres de l’hébergement. Par conséquent, vous disposez d’une certaine responsabilité pour ce qui est de la sécurité de votre matériel. Par contre, s’il s’agit de serveurs mutualisés, cette protection est de la responsabilité du fournisseur.

Ce dernier est tenu de veiller à ce que chacun des utilisateurs ait accès à son espace. Dans ce cas, les droits d’accès sont donc très limités. Vous pouvez tout de même installer des outils de protections complémentaires, mais il vous faudra son accord avant tout. Il faut savoir que le fait de partager ce matériel avec d’autres personnes entraine la hausse des risques d’attaques. Cela est d’autant plus vrai, lorsque les autres utilisateurs exploitent des projets douteux.

La limite de la bande passante

La bande passante représente un point essentiel que vous devez prendre en compte. Il va de soi que tous les serveurs disposent d’une limite en la matière. En outre, dans les deux cas, vous pourrez convenir avec le fournisseur de la bande maximale ou minimale que vous posséderez.

Cependant, dans le cas d’un serveur mutualisé, il est probable qu’elle soit inférieure au volume convenu au préalable. Cela est dû au fait qu’un client peut dépasser la limite, ce qui ne laisse pas une grande marge à tous les autres utilisateurs. Vous pouvez donc être confrontés à divers problèmes tels qu’un délai de chargement trop long, un hébergement surchargé ou encore des dysfonctionnements techniques.

Le tarif proposé

Avec le serveur dédié, vous avez la possibilité d’utiliser l’intégralité du système tout en disposant d’un droit de racine. Le prix proposé est donc plus élevé que dans le cas de la location d’un serveur mutualisé.

Que privilégier entre les serveurs dédiés et mutualisés ?

De tout ce qui précède, il convient de dire que ces deux types de serveurs s’adressent à différent type de client. Les hébergements dédiés sont idéaux pour vous, si vous êtes en quête de liberté. Pour cela, vous devez également être disposé à y mettre le prix. Si vous disposez d’un budget moins conséquent, le second serveur est la solution. Cependant, la gestion de celui-ci et sa puissance de calcul ne doivent pas représenter une priorité.

Copyright 2024. Tous Droits Réservés